Logo

Singularités des bois

Des défauts pour les uns, des qualités pour les autres

Les bois de chaque essence ont des caractéristiques propres d’anatomie, de couleur… qui les distinguent les uns des autres de façon relativement standardisée. Toutefois, des évènements particuliers dans la vie de l’arbre (blessures, attaques d’animaux, accidents climatiques, vieillissement…) peuvent conférer aux bois des changements de coloration, des anomalies dans l’orientation des fibres : la majorité des industries qualifie ces propriétés de défauts parce qu’elles entraînent une perte des propriétés mécaniques du bois et le rendent impropre à de nombreux usages. Pour d’autres métiers au contraire, ces anomalies représentent un atout majeur d’esthétisme et ces bois que l’on qualifie de « bois figurés » sont très recherchés pour la restauration de meuble, la décoration intérieure, les objets d’arts. 
 


BOIS DE LOUPE 

Bois de loupe d'orme

 

Bois à éléments irrégulièrement enchevêtrés formant un dessin très riche. Les loupes (excroissances globuleuses à surface lisse) s’identifient facilement sur le tronc des arbres et peuvent survenir à la suite d’un accident mécanique ou parasitaire au cours de la croissance de l’arbre. 

 

 

 


 

Loupe sur tronc de platane

 

On les trouve chez de nombreuses espèces : orme, noyer, peuplier, chêne, châtaignier, cyprès, frêne, érable, platane, saule, aulne, tremble… On retrouve un bois figuré similaire sur les broussins (excroissances apparaissant aussi sur les troncs mais irrégulières et hérissées d’aspérités coniques) fréquentes sur le tilleul, le platane, le robinier, le chêne, le thuya…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


BOIS RONCEUX OU BOIS MADRÉ

 Ronce de bruyère

Les fibres enchevêtrées au pied de l’arbre et à la naissance des racines donnent un bois très figuré. Les ronces sont préférées avec des formes globuleuses et parfois appelées loupes de racine. Elles sont très réputées sur le noyer, la bruyère, le buis, l’if. On peut aussi obtenir un beau bois madré à la séparation de branches charpentières.

Vase en ronce de bruyère de
M. de MALET (France)


 

 


BOIS POMMELÉ

Ondulations des fibres dans le sens radial ou tangentiel. 

 

 

 

 

 

 


BOIS MAILLÉ

Lames de parquets en chêne vert :
bois maillé au centre entouré de
lames issues de débit sur dosse.


Rayons ligneux assez gros mis en évidence par un débit sur quartier et propres à certaines essences comme le chêne vert, le platane. Ce caractère est très recherché en ébénisterie et menuiserie inté- rieure.  Lames de parquets en chêne vert : bois maillé au centre entouré de lames issues de débit sur dosse.

 

 

 

 


BOIS ONDÉ

Bois d’érable sycomore
ondé scié sur quartier


Micro ondulations des fibres apparaissant chez de nombreuses espèces feuillues ou résineuses. Les ondulations tangentielles peuvent parfois être détectées au toucher sous l’écorce du tronc. Les ondulations radiales sont visibles à l’œil nu sur le bois débité. Cette propriété peut multiplier par 8 ou 10 le prix du bois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


COLORATIONS ANORMALES DU BOIS

 Billon de chêne vert au cœur noir
(photo CIRAD)


Le cœur de certains bois prend des couleurs plus foncées en vieillissant, en ramage (comme le frêne dénommé alors « frêne olivier ») ou homogène (cœur noir du chêne), qui dépré- cient la classification des lots. Mais c’est ainsi que les ébénistes ou les tourneurs les apprécient souvent.

 Soupière en frêne olivier de J.L. SIRVINS (Lozère)

 


BOIS ÉCHAUFFÉ

 Hêtre échauffé Pièce de J. BLANC
(Suisse)


Veinures noires liées à la présence d’un champignon. Le bois doit être travaillé à un stade assez précoce pour ne pas être fragile. 

 

 

 

 

 

 

 


Certaines de ces particularités peuvent être identifiées par le gestionnaire ou l’exploitant car elles sont apparentes sur l’arbre lui-même : les loupes et les broussins sur le tronc, les ronces au pied de l’arbre, parfois le bois ondé…

Mais leur réelle qualité se découvre et s’apprécie le plus souvent lors du sciage. Les valoriser au mieux requiert une bonne expérience :
il faut savoir apprécier leur qualité, ne pas les confondre avec des bois brogneux, altérés, qui ne pourraient pas être travaillés et conservés ; - le sciage doit être réalisé selon les orientations qui donnent les plus beaux effets du bois figuré, tout en évitant la fragilité des pièces confectionnées ou la difficulté des usinages ultérieurs. Le sciage au bois montant est souvent pratiqué. La taille de ces pièces de bois est très modeste ? Là est tout l’art des boiseux qui vont exploiter au mieux les quelques décimètres carrés disponibles par des raccordements de grande précision ou en créant des œuvres qui épousent la forme initiale.

 

Compteur depuis l’ouverture du site en septembre 2015 :

24844 connexions au site
16607 consultations des annonces de la bourse de bois

Mentions légales

BOU’D’BOA, le portail des bois artisanaux

Site réalisé et suivi par :
Centre National de la Propriété Forestière
Délégation Languedoc-Roussillon
378 rue de la Galéra, BP 4228
34097 MONTPELLIER CEDEX 5
Tel : 04 67 41 68 10
Mail : languedocroussillon@cnpf.fr

La bourse aux bois

Me connecter / M'inscrire

> Consultation des annonces
> Accéder à l’annuaire des professionnels